Mercredi 12 octobre 2016

Dans le cadre de la programmation des sorties du pôle Culture de l’association, l’équipe a accompagné un groupe de 30 jeunes et leurs parents à la Halle Tony Garnier pour la projection du film d’animation le Géant de Fer de Brad Bird.

Rare mélange des thématiques du cinéma traditionnel (guerre froide, paranoïa, réponse armée…) et du cinéma d’animation, cette histoire d’amitié développe les thèmes de la différence, de l’acceptation, de la protection et de l’apprentissage, mais aussi de la violence. La dureté du propos est cependant compensée par un humour explosif, des décors splendides, inspirés de grands peintres comme Edward Hopper (les couleurs automnales des paysages du Maine), dans un format Scope fabuleux.

« La présence du géant prouve à l’enfant que toute civilisation est mortelle, et que garantir sa pérennité en ayant recours à l’autodéfense incite à faire progresser les technologies de la destruction. La fin du film, qui n’est que l’escalade vers une violence cosmique, démontre avec pertinence la bêtise militaire de l’époque. » (Pierre Eisenreich, Positif n°467, janvier 2000)

Merci à notre partenaire l’Institut Lumière !

http://www.festival-lumiere.org/

Leave a Reply